Téléchargez le livre blanc Lean Six Sigma !

Lisez maintenant

Comment écrire un livre en utilisant des maps : Partie 1

Au cours des prochains mois, nous publierons une série d’articles en 5 parties, rédigés par Sean Mitton, dans lesquels il explique en détail comment il a utilisé des maps pour préparer, rédiger, publier et assurer la promotion de son livre « The Goal That United Canada ». Si vous êtes fan de hockey, il est probable que vous connaissiez déjà l’histoire de la Série du siècle 1972. Sinon, vous allez découvrir une histoire relatant la façon dont le sport est parvenu à rassembler tout un pays dans un moment de fierté nationale et qui a pu être racontée en tirant parti de la puissance du Mind Mapping.


Blogueur invité : Sean Mitton

Comme de nombreux lecteurs de ce blog, je suis un passionné du Mind Mapping. J’ai découvert le Mind Mapping, il y a plus de 15 ans alors que je cherchais un outil et un processus pour m’aider à améliorer la préparation de mes réunions commerciales et à élaborer des plans comptables stratégiques. Partisan et adepte de l’apprentissage par la visualisation, MindManager était l’outil idéal pour ma tâche et j’ai étendu son utilisation à de nombreuses autres applications, à la fois sur le plan personnel et professionnel. Le seul regret que j’ai, c’est de ne pas avoir eu connaissance du Mind Mapping quand j’étais étudiant !

Quand le moment fut venu pour moi de m’attaquer à l’un de mes objectifs personnels (l’écriture d’un livre), le Mind Mapping fut naturellement l’outil vers lequel je me suis tourné pour m’aider à démarrer. Cet article et les autres de cette série s’attarderont sur le rôle joué par MindManager dans l’exécution de ce projet.

La Série du siècle 1972 (Série de hockey, Canada-Union soviétique)

N’importe quel canadien vivant en 1972 se souviendra de la fameuse Série du siècle. Il s’agissait de la première rencontre entre l’équipe nationale d’Union soviétique et une équipe canadienne, l’Équipe du Canada, représentée par des joueurs de la ligue nationale de hockey. Cette série, qui s’est jouée lors de la guerre froide, a permis de révéler un fort nationalisme lors des huit rencontres, les quatre premières se déroulant au Canada et les quatre dernières à Moscou. Près de 3 000 canadiens ont fait le voyage jusqu’à Moscou pour suivre les derniers matchs.

L’Équipe du Canada était favorite, mais les soviétiques sont parvenus à les surprendre en remportant trois victoires et un match nul lors des cinq premières rencontres. Le Canada remporta les deux matchs suivants, ce qui donna lieu à un 8ème et dernier match épique qui devait consacrer le champion de la série.

La vie de la vaste majorité de la population canadienne s’est arrêtée lors de cette rencontre. Des télévisions furent amenées dans les salles de classe, les employés se sont arrêtés de travailler pour regarder ou écouter le match. Le joueur canadien Paul Henderson, qui marqua le but de la victoire lors de la 6ème et de la 7ème rencontre, réitéra son exploit alors qu’il restait moins d’une minute à jouer lors de ce match décisif pour gagner la série. Le pays tout entier entra en liesse et un nouveau héros est né. Ce fut un de ces rares moments dans l’histoire d’un pays où toute une population partage un souvenir collectif positif, un souvenir qui s’est ancré dans l’identité nationale du Canada.

Le projet du livre : « The Goal That United Canada »

The-Goal-That-United-CanadaLes années passant, Paul Henderson, un homme merveilleux, et moi étions devenus amis. J’ai été très peiné d’apprendre qu’on lui avait diagnostiqué un cancer en 2010. J’étais inquiet du fait que les histoires décrivant l’endroit où se trouvaient les gens lors de cet événement historique ne puissent pas être racontées aux générations futures. Je l’ai rencontré pour lui faire part de mon idée de projet de livre et pour recueillir son soutien. Mon objectif était de capter le récit des gens de ce moment pour le 40ème anniversaire du célèbre but canadien, qui tomberait le 28 septembre 2012.

Initialement, j’avais dans l’idée de recueillir environ 200 récits de personnes vivant au Canada. J’ai réussi à collecter 72 histoires fascinantes qui pouvaient convenir pour le livre, car elles captaient les ressentis et sentiments de ce jour historique. Je n’avais jamais écrit de livre auparavant, mais j’avais le sentiment d’être capable d’élaborer un plan fiable à l’aide de maps. Je suis parvenu à à tout mettre en forme en 14 mois environ. Cette série d’articles partagera avec vous la façon dont j’ai tiré parti du Mind Mapping au cours de cette aventure.

Mon « aventure avec le Mind Mapping »

Une des choses que j’apprécie tout particulièrement avec le Mind Mapping, c’est qu’il facilite l’organisation des pensées et des idées et qu’il me permet de visualiser leur lien avec l’ensemble. En procédant ainsi, je suis plus créatif et concentré. Bien qu’il s’agissait d’un projet important, j’étais persuadé que si je pouvais le visualiser, je pouvais le réaliser.

Dans les prochains articles de blog, je partagerai l’aventure de Mind Mapping que j’ai vécue pour réaliser ce livre. J’aborderai plus spécifiquement :

  • La stratégie : je partagerai mes idées du recueil des histoires et de la conception du livre à son lancement et de toutes les étapes intermédiaires via l’utilisation de maps.
  • La gestion du projet : j’expliquerai comment j’ai décomposé toutes les tâches pour respecter le délai du « 40ème anniversaire ».
  • Le marketing, l’organisation et la créativité : je décrirai la façon dont j’ai défini mes stratégies à l’aide des maps pour capturer 200 histoires et aussi, comment j’ai organisé de manière créative le contenu du livre en adoptant une approche différente.
  • Tournée médiatique et lancement du livre au Temple de la renommée du Hockey : je présenterai mon utilisation de maps pour préparer mes questions d’interview et la présentation au Temple de la renommée du Hockey. J’ai une très bonne histoire à raconter sur la façon dont les maps m’aident à me souvenir des choses !

Si vous envisagez d’écrire un livre, je vous recommande vivement de le faire en vous servant de maps dans MindManager. Si vous ne connaissez pas encore ce logiciel, vous serez peut-être intéressé par une version d’essai gratuit de 30 jours.

Revenez vite pour lire les autres articles qui seront publiés !


À propos de Sean Mitton

Au cours des 15 dernières années, Sean Mitton a créé plus de 700 maps et ce, en tant qu’entrepreneur, auteur, orateur, reporter, concepteur Web et coach. Il a créé le « Canadian Expat Network » (réseau des expatriés canadiens), co-écrit le livre « The Goal That United Canada », a été interviewé par plus de 30 médias et a interviewé de célèbres athlètes, artistes, politiciens et chefs d’entreprise. Il participe à des conférences dans des universités, des collèges communautaires, des bibliothèques et au Temple de la renommée du Hockey. En 2010, il a organisé la première course Terry Fox pour la recherche contre le cancer en Caroline du Nord. À chacune des étapes de son parcours, il a créé des maps pour rester organisé, être plus créatif, stratégique et pour simplifier ses idées. Tout au long de ce processus, il a pu vérifier que poser les bonnes questions via le Mind Mapping permet d’obtenir de meilleurs résultats !

Start Your Trial Now