Découvrez le tout nouveau MindManager for Mac 13 !

Lisez maintenant

Brainstorming : définition, origine et exemples concrets

Le brainstorming est souvent présenté comme une grande technique utilisée par les professionnels pour trouver des idées nouvelles et uniques. Ce terme s’utilise un peu pour tout et souvent pour désigner d’autres méthodes de résolutions de problèmes ou techniques de production d’idées. Dans l’univers des entreprises, le terme « brainstorming » fait désormais partie du vocabulaire quotidien et ce, à juste titre. Mais en quoi consiste le brainstorming, pourquoi est-ce devenu une technique si importante, et dans quelles situations s’en servir ?

 

Définition du brainstorming

Le brainstorming est une technique de stimulation de créativité en groupe qui est souvent utilisée pour trouver une solution à un problème spécifique. Pour cela, il faut réunir et noter les nouvelles idées évoquées librement par les membres de l’équipe. Les sessions de brainstorming sont généralement composées d’un petit groupe de personnes d’une équipe et dirigées par un responsable ou un animateur.

Une technique créée pour booster la créativité

Le brainstorming a été créé aux alentours de 1939 par un dirigeant d’agence de publicité appelé Alex F. Osborne. Frustré par l’incapacité de ses employés à faire preuve de créativité et à trouver de nouvelles idées, Osborne commença à développer de nouvelles méthodes axées sur la résolution de problèmes et privilégiant une approche basée sur le travail en équipe. Il commença à organiser des sessions de groupe de réflexion et découvrit que cette approche améliorait de façon significative la qualité et la quantité des idées nouvelles. Osborne nomma ces réunions de groupe des sessions de « brainstorm » et écrivit plus tard sur cette technique dans plusieurs publications.

Au cours de ces sessions de brainstorming, les idées sont recueillies et mémorisées à l’aide de n’importe quel outil à la disposition de l’équipe. Les entreprises modernes ont commencé à adopter des plates-formes numériques ou des outils de Mind Mapping afin d’accélérer le processus et de pouvoir passer en revue de façon plus productive et rapide les différentes phases. La quantité d’idées prévaut généralement sur leur qualité, l’objectif étant d’obtenir autant de nouvelles suggestions que possible. Une fois toutes les idées recueillies, l’équipe peut ensuite les évaluer une par une et s’intéresser plus particulièrement à celles qui présentent le meilleur potentiel pour résoudre le problème.

Comment réaliser un brainstorming

Bien que le brainstorming ait évolué au fil du temps, les quatre principes sous-jacents d’Osborne constituent toujours des lignes directrices très utiles pour diriger vos propres sessions. Ces principes sont les suivants :

  1. La quantité prévaut sur la qualité. L’idée est que la quantité produira de la qualité car les idées pourront être affinées, combinées et plus amplement développées.
  2. Le moment n’est pas à la critique. Les membres de l’équipe doivent pouvoir exprimer toutes les idées qui leur viennent à l’esprit. Notez tous les avis jusqu’à la fin de la phase de collecte des idées de façon à éviter toute forme de blocage.
  3. Les idées folles sont les bienvenues. Encouragez tous les membres de votre équipe à quitter leur zone de confort car l’introduction d’un peu de folie et de fantaisie peut donner naissance à des techniques nouvelles et innovantes susceptibles de vous mener au succès.
  4. Combinez, affinez et améliorez les idées. Exploitez les idées et créez des connexions entre différentes suggestions pour améliorer le processus de résolution de problème.

Le brainstorming doit être envisagé comme une technique ou un processus qui aide votre équipe à innover et à travailler ensemble. Il n’existe pas de méthode unique pour animer une session de brainstorming. En effet, l’organisation de sessions de brainstorming individuel ou de brainstorming inversé peut s’avérer utile pour trouver de nouvelles idées. Votre objectif doit toujours être d’utiliser le processus qui vous convient le mieux à vous et à votre équipe.

Les avantages du brainstorming

Bien que parfois critiqué pour son manque d’efficacité dans la génération de nouvelles idées (voir articles sur figaro.fr et slate.fr), le brainstorming n’en reste pas moins une technique très utilisée en entreprise. S’il vous est déjà arrivé d’organiser une session de brainstorming, vous savez probablement que cette technique a de nombreux avantages pour le travail en équipe et la résolution de problèmes. Voici ci-dessous une liste non exhaustive de la pratique du brainstorming en entreprise :

  • Le brainstorming permet aux individus de penser plus librement, sans crainte d’être jugés.
  • Le brainstorming encourage une collaboration ouverte et continue pour résoudre des problèmes et produire des idées innovantes.
  • Le brainstorming aide les équipes à trouver rapidement un plus grand nombre d’idées, qui peuvent être affinées et combinées en vue d’élaborer la solution idéale.
  • Le brainstorming permet aux équipes de tirer des conclusions par consensus, ce qui conduit à une orientation plus nette et éclairée.
  • Le brainstorming aide les membres des équipes à se sentir davantage à l’aise en rebondissant sur les idées d’un collègue, y compris hors d’une session structurée.
  • Le brainstorming introduit des perspectives différentes et de nouvelles opportunités d’innovation.
  • Il aide les membres d’une équipe à exprimer des idées, lesquelles peuvent ensuite être développée, affinées et exploitées.
  • Le brainstorming favorise également l’esprit d’équipe. Les résultats et idées qui en ressortent n’appartiennent à personne et sont véritablement le fruit des efforts de toute l’équipe.

Pour résumer, le principal avantage du brainstorming est sa capacité à stimuler la créativité en favorisant la collaboration. C’est la technique idéale à utiliser pour former les équipes et pour donner une nouvelle dimension à votre activité et à votre entreprise. Pour plus de conseils sur le brainstorming, consultez notre article sur l’utilisation des cartes mentales pour le brainstorming.

À présent que nous avons défini ce qu’est le brainstorming et en quoi il est important, nous allons passer en revue quelques exemples de scénarios dans lesquels il peut s’avérer très utile.

Quelques exemples de brainstorming

Comme vous l’avez sûrement deviné, le brainstorming est une technique qui peut s’appliquer à une grande variété de situations différentes. Que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle, il peut vous aider à trouver de nouvelles idées et solutions à différents problèmes auxquels vous êtes confronté. Étant donné sa grande polyvalence, le brainstorming est une technique très largement utilisée dans les entreprises et équipes de toutes tailles.

Pour vous aider à réfléchir aux domaines et situations dans lesquels le brainstorming peut s’utiliser, vous trouverez ci-dessous des exemples de scénarios où cette technique s’avère utile.

Exemple 1

Vos équipes de marketing et contenus produits doivent produire de nouvelles idées pour des messages en vue du lancement d’un produit. Vous disposez d’une série de nouvelles fonctionnalités qui, vous le savez, seront très appréciées des utilisateurs, mais vous n’arrivez pas à trouver les bons mots pour communiquer leur importance et leurs avantages.

L’organisation d’une session de brainstorming peut vous aider à trouver de nouvelles idées de messages et serait un moyen parfait pour démarrer ce processus d’écriture. Avec les membres des équipes, vous pouvez suggérer autant d’idées et de slogans qui vous viennent à l’esprit, puis les affiner ensemble pour vous faire une idée claire de la direction à emprunter.

Exemple 2

L’équipe de direction vous a confié la tâche d’élaborer une stratégie de croissance pour l’année fiscale à venir, qui doit se focaliser sur l’extension de la présence de votre marque sur les marchés où elle rencontre déjà un fort succès. Vous savez qu’une croissance est possible, mais vous n’êtes pas sûr des domaines sur lesquels vous devez vous concentrer.

Réunir les parties prenantes principales de votre service et de votre organisation pour une session de brainstorming vous aidera à élaborer rapidement une liste des opportunités de croissance. Chaque membre de votre équipe aura ses propres idées concernant la croissance selon ses fonctions, ce qui pourra s’ajouter à une plus longue liste de possibilités stratégiques.

Exemple 3

Votre équipe de développement de produits ne cesse de rencontrer un même problème avec la nouvelle version de votre logiciel. Du fait de la complexité du projet, il est difficile d’identifier la cause à l’origine de ce problème.

Réunir toute votre équipe produit pour une session de brainstorming vous aidera à recueillir différents avis sur ce qui peut provoquer le problème. C’est en suscitant différentes théories qu’un consensus peut commencer à se former quant à l’origine du problème. En partant de là, vous pourrez réfléchir pour trouver des solutions qui permettront de corriger le problème.

Il s’agit seulement de trois exemples généraux de brainstorming. Cette technique est d’une polyvalence incroyable et peut s’appliquer à virtuellement tout problème ou objectif que votre entreprise cherche à corriger ou atteindre. Les avantages du brainstorming sont nombreux et nous vous recommandons vivement de commencer à l’intégrer de façon plus marquée dans vos activités.

Essayez MindManager aujourd’hui pour mener des sessions de brainstorming.

Vous êtes à la recherche d’un logiciel faire du brainstorming ? MindManager vous permet de créer des cartes mentales avec votre équipe pour susciter, recueillir et affiner de nouvelles idées qui permettront de donner de l’élan à vos projets. Commencez aujourd’hui un essai gratuit de 30 jours de MindManager.

Start Your Trial Now