Découvrez le tout nouveau MindManager for Mac 13 !

Lisez maintenant

10 techniques de brainstorming à tester avec votre équipe

Si vous êtes membre d’une équipe, vous serez amené, à un moment ou un autre, à participer à une session de brainstorming. C’est un processus courant largement utilisé par les entreprises pour susciter de nouvelles idées et trouver des solutions aux problèmes. Souvent, le terme « brainstorming » est utilisé comme expression générique pour désigner tout type d’activité susceptible de permettre aux équipes de recueillir de nouvelles idées. Mais, savez-vous qu’il existe de nombreuses techniques de brainstorming différentes que vous pouvez utiliser selon la structure de votre équipe, ses objectifs et même en fonction de la personnalité des participants ?

Cet article présente certaines de ces techniques de brainstorming courantes, notamment :

  1. Brainstorming écrit
  2. À la manière de
  3. Réflexion collective à distance
  4. Association rapide
  5. Brainstorming à tour de rôle
  6. Questionnement
  7. Brainstorming en binôme
  8. Analyse « Pourquoi »
  9. Brainstorming inversé
  10. Mind Mapping

 

Les techniques courantes de brainstorming

Comme indiqué précédemment, il existe différents types de brainstorming qui peuvent être utilisés pour aborder des problèmes selon des approches variées et impliquer les membres de votre équipe de façon plus efficace. Chaque équipe, problème et résultat escompté sera indéniablement différent, c’est pourquoi, choisir la méthode de brainstorming appropriée est important pour réussir.

Examinons donc en détail certaines méthodes de brainstorming que vous pouvez utiliser avec votre équipe.

1. Brainstorming écrit

Le brainstorming écrit est une technique de brainstorming qui vise à séparer la production d’idées des discussions et critiques consécutives. Lors de ces sessions, l’animateur communique le thème ou le sujet de réflexion aux membres de l’équipe, qui doivent travailler individuellement et noter par écrit leurs idées. Une fois cette étape terminée, les membres de l’équipe se retrouvent et partagent leurs idées avec le groupe aux fins de discussion.

Ce type de brainstorming est efficace pour éliminer les préjugés ancrés, situation dans laquelle seuls quelques membres de l’équipe fournissent la plupart des idées. En encourageant ouvertement tous les participants à partager leurs idées, une vision complète à 360 degrés de toutes les idées et perspectives peut être obtenue. Cette technique est également bénéfique pour les membres introvertis d’une équipe, car elle les aide à réfléchir seul à leurs idées avant de les partager.

Le brainstorming écrit s’avère particulièrement efficace avec les équipes qui ont tendance à opter pour la première idée présentée ou qui ont des problèmes avec un ou deux membres qui ont tendance à diriger la conversation.

2. À la manière de

Le brainstorming « À la manière de » est une technique qui encourage les membres de votre équipe à réfléchir à un problème comme s’ils étaient une autre personne. Au lieu de demander aux participants « comment résoudriez-vous le problème ? », l’animateur les invite à s’interroger sur la façon dont une personne spécifique ou une personnalité s’attaquerait au problème. Par exemple, vous pourriez demander aux membres de l’équipe de résoudre le problème comme s’ils étaient le Président-directeur général de la société ou un conseiller externe.

Ce type de brainstorming est parfait pour permettre aux membres de l’équipe d’envisager leurs idées à partir de perspectives différentes, ce qui peut donner lieu à de nouvelles approches inédites du problème. Le brainstorming « À la manière de » est particulièrement utile si votre équipe est bloquée ou si un problème suscite toujours les mêmes idées.

3. Réflexion collective à distance

La réflexion collective à distance est une technique de brainstorming en ligne qui s’inscrit dans une initiative plus large pour la communication à distance des équipes. Elle vise à réunir les équipes géographiquement dispersées pour une session de brainstorming faisant appel à une grande variété d’outils d’enregistrement et de téléconférence. Cette technique est particulièrement utile pour les équipes à distance qui éprouvent des difficultés à réfléchir ensemble à des problèmes spécifiques.

Pour réaliser ce type de brainstorming à distance, vous devez disposer d’une plate-forme centrale sur laquelle vous pouvez enregistrer vos questions et idées, ainsi que d’une plate-forme de conférence Web fiable. Par exemple, l’animateur peut utiliser un programme tel que GoToMeeting, ainsi qu’un outil comme MindManager pour créer un environnement de collaboration propice à la production, l’enregistrement et l’analyse d’idées.

4. Association rapide

L’association rapide est ce à quoi vous pensez le plus vraisemblablement lorsque vous entendez « session de brainstorming ». Cette technique commence par la réunion d’une équipe de brainstorming dans une salle et par la présentation à ses membres du contexte de cette réunion. Par exemple, l’animateur peut présenter le problème ou les questions à résoudre et fournir le contexte requis, tel que le budget ou les délais.

À partir de ces éléments, les membres de l’équipe doivent noter autant d’idées que possible pour le problème dans le temps imparti. Les idées doivent être énoncées aussi rapidement que possible, sans aucun filtrage. L’objectif global de cette technique de brainstorming consiste à produire rapidement le plus grand nombre possible d’idées, puis à les affiner et à les développer.

Ce type de session de brainstorming doit être conduit en utilisant un outil fiable permettant de recueillir rapidement les idées. Cette technique convient aux équipes dont les membres peuvent être distraits ou qui ont besoin de disposer d’un axe clair lors des réunions.

5. Brainstorming à tour de rôle

Le brainstorming à tour de rôle est une technique qui vise à permettre à chacun des membres d’une équipe de participer. Tous les participants doivent former un cercle et l’animateur présente le sujet à traiter. Chaque participant à tour de rôle doit partager une idée jusqu’à ce que tous aient apporté leur contribution. L’animateur enregistre chaque idée et toutes doivent être évaluées une fois ce processus terminé.

Cette méthode de brainstorming permet de s’assurer que tous les membres de votre équipe participent activement à la discussion et partagent leurs idées.

6. Questionnement

La technique du questionnement se concentre sur la formulation de questions liées à un problème ou à un objectif, plutôt que sur la proposition d’idées ou de réponses. Elle offre un excellent moyen d’aborder un problème à partir d’une perspective différente et de parcourir le chemin inverse pour trouver la solution. L’animateur doit présenter un problème et demander aux membres de l’équipe de suggérer le plus grand nombre de questions possible à ce sujet. Une fois cette étape terminée, l’équipe devra avoir établi la liste de toutes les questions auxquelles ils doivent répondre pour réaliser un projet ou des tâches spécifiques.

Cette technique de brainstorming est parfaite pour les équipes qui ont tendance à ignorer certains aspects d’un projet ou qui sont connues pour se précipiter dans l’exécution des tâches sans préparation appropriée.

7. Brainstorming en binôme

Le brainstorming en binôme vise à éliminer autant que possible la pensée de groupe de l’équation en mettant en place un système par lequel les membres de l’équipe peuvent partager leurs idées individuellement sans être préalablement influencés.

Pour ce type de brainstorming, l’animateur doit présenter le sujet à l’ensemble de l’équipe, puis tous les membres doivent quitter la pièce, à l’exception de deux d’entre eux. Ces deux membres doivent ensuite discuter ensemble du sujet et produire des idées en binôme. Un par un, les autres participants doivent se joindre à la conversation et communiquer leurs idées avant d’avoir entendu toute suggestion du groupe. Ce processus doit être répété jusqu’à ce que tous les membres de l’équipe soient de retour dans la pièce.

Cette technique de brainstorming est idéale pour les groupes comptant de 5 à 15 personnes et constitue une bonne option pour intégrer la pensée individuelle et la participation du groupe dans le cadre de la même session.

8. Analyse « Pourquoi »

La technique de l’analyse « Pourquoi » est souvent utilisée dans le cadre du contrôle qualité et de la gestion de projets pour trouver la cause initiale d’un problème. La méthode Lean Six Sigma, par exemple, est un cadre de vérification d’efficacité qui intègre cette analyse « Pourquoi » afin d’identifier les différentes problématiques d’un processus ou flux de travail complexe.

En tant que technique de brainstorming, une analyse « Pourquoi » peut être effectuée en groupe pour identifier clairement les points où les problèmes qui risquent de survenir. L’animateur doit présenter le problème et l’équipe doit collectivement formuler cinq questions de type « pourquoi » pour trouver le cœur du problème. Ce processus peut être effectué individuellement ou en groupe.

Dans une session de brainstorming en groupe, une analyse « Pourquoi » est parfaite pour lancer la discussion qui suscitera de nouvelles idées pour résoudre un problème ou renforcer l’efficacité.

9. Brainstorming inversé

Le brainstorming inversé est une autre très bonne technique pour aborder un problème sous des perspectives différentes. Plutôt que de s’attaquer à un problème et de tenter de le résoudre, cette méthode de brainstorming inverse le processus. En effet, les membres de l’équipe doivent trouver le moyen de provoquer le problème.

Alors que les membres de l’équipe réfléchissent à des idées permettant de provoquer un problème spécifique, l’animateur doit prendre note des idées en utilisant l’outil de brainstorming de son choix. Une fois cette étape terminée, ces idées doivent être inversées pour passer de causes du problème à ses solutions. À titre d’exemple, si l’un des moyens de s’assurer qu’un projet est complètement désorganisé est de ne jamais communiquer en tant qu’équipe, l’inverse montre l’importance d’une stratégie de communication claire.

Une fois ces idées inversées et affinées, de nouvelles idées pour résoudre le problème (ou des causes possibles) peuvent apparaître. Cette technique de brainstorming est excellente pour les équipes qui peuvent buter sur un problème spécifique et ont besoin d’une stratégie leur permettant d’identifier de nouvelles informations qui auraient pu être ignorées.

10. Mind Mapping

Pour finir, le Mind Mapping est une technique de brainstorming éprouvée qui s’avère particulièrement utile pour enregistrer rapidement, trier et développer les idées à partir d’un sujet central. Le Mind Mapping permet de relever le défi de l’enregistrement et du tri des idées présentées lors d’une session de brainstorming, tout en permettant à l’animateur d’organiser rapidement et facilement les pensées afin de les analyser et de les affiner.

En général, les maps partent d’un sujet central (l’axe de la session de brainstorming) pour rayonner vers l’extérieur en utilisant des sous-sujets. À mesure que la map se développe, les nouvelles idées et catégories deviennent plus claires et des relations peuvent être établies entre des idées disparates. Le plus grand avantage de cette méthode de brainstorming réside dans sa capacité à reproduire le fonctionnement du cerveau humain de sorte que le processus ne rencontre pas d’obstacles.

Il est important de prendre le temps de considérer la technique de brainstorming qui sera la plus efficace pour impliquer votre équipe et susciter des idées avant même de démarrer. Comprendre votre problème, choisir la bonne équipe et déterminer la technique à utiliser sont toutes des étapes nécessaires pour le processus de brainstorming.

Voyons, à présent, certaines étapes courantes du brainstorming à prendre en considération pour vos sessions futures.

 

Comment bien réussir sa session de brainstorming?

Lors de l’organisation d’une session de brainstorming, il est impératif de suivre toutes les étapes nécessaires pour garantir votre réussite. Cela signifie que vous devez réfléchir à l’avance à chacune des phases du processus de brainstorming, en étant clair quant au problème que vous tentez de résoudre et aux résultats que vous souhaitez obtenir, puis en suivant la stratégie définie avec votre équipe.

Le processus de brainstorming varie d’une équipe à une autre et d’un projet à un autre, mais il est important de comprendre ce qu’une de ces sessions comporte et pourquoi chacune des étapes est importante. Cela étant dit, voici les étapes courantes de brainstorming que vous pouvez suivre.

Étape 1 : Définissez le problème et les objectifs à atteindre

Le chef ou gestionnaire de projet doit clairement identifier ce qui tente d’être accompli et à quoi doit ressembler la réussite du projet. Cela constituera la raison de base ayant motivé l’organisation d’une session de brainstorming.

Étape 2 : Choisissez votre équipe et votre animateur

En fonction de l’axe du projet, choisissez les membres de l’équipe qui seront concernés par ce processus. Ils doivent être familiarisés avec le projet ou le problème et doivent disposer de suffisamment de connaissances pour apporter leur contribution lors d’une session de brainstorming.

Étape 3 : Présentez-vous avec les questions appropriées auxquelles des réponses doivent être apportées

Définissez les questions et les tâches que vous compter affecter à votre équipe de brainstorming. Limitez-vous à une ou deux questions principales afin que votre session reste centrée le plus possible pour garantir que les sujets appropriés sont abordés lors de la réunion.

Étape 4 : Choisissez votre technique de brainstorming

Réfléchissez à la technique de brainstorming susceptible de fournir les meilleurs résultats, en fonction de la composition de votre équipe et de la complexité du problème. Pour les projets créatifs, une technique comme l’association rapide peut s’avérer utile. Pour les problèmes techniques plus complexes, une analyse « pourquoi » peut se révéler plus prometteuse. N’ayez pas peur d’essayer les différents types de brainstorming afin de trouver celui qui fonctionne dans votre cas.

Étape 5 : Développez des brainstormings individuels

Après avoir choisi votre équipe et la technique à utiliser, vous pouvez demander aux participants de réfléchir individuellement au problème pour trouver des idées. Cela permet à chaque membre de l’équipe de se préparer pour la réunion tout en leur laissant le temps nécessaire pour proposer leurs idées. Pour certaines techniques de brainstorming, cette étape n’est pas nécessaire et vous pouvez passer directement aux sessions de groupe.

Étape 6 : Organisez le brainstorming de groupe

C’est là ou cela devient amusant. En utilisant la méthode de brainstorming de votre choix, menez à bien la session et notez les idées à l’aide de l’outil souhaité. Veillez à ce que votre réunion reste centrée sur le problème ou la question et essayez de ne suivre qu’un seul type de brainstorming. Plus votre session de brainstorming restera focalisée sur son axe de réflexion, meilleurs seront les résultats obtenus.

Étape 7 : Prenez note des nouvelles idées

En utilisant l’outil de votre choix (qu’il s’agisse d’un tableau blanc, d’un logiciel de Mind Mapping ou d’une autre plate-forme), gardez une trace de toutes les idées présentées lors de la réunion. Votre enregistrement de la réunion doit comporter toutes les idées et les discussions de suivi et devra servir de ressource pour la gestion du projet, une fois la session terminée.

Étape 8 : Élaborez une stratégie de projet

En utilisant le résultat de votre processus de brainstorming, vous pouvez élaborer une structure de répartition des tâches pour les étapes suivantes. Celle-ci peut inclure la description des ressources, du budget, des délais et des mesures de réussite, ainsi que l’attribution de la responsabilité des tâches aux membres de votre équipe.

Étape 9 : Exécutez le projet

Enfin, le travail peut commencer et vous pouvez vous mettre en quête de réaliser les objectifs de votre équipe. Mettez en œuvre la stratégie élaborée pour votre projet en utilisant les paramètres mis en évidence dans votre structure de répartition des tâches.

Étape 10 : Passez en revue les résultats obtenus

Une fois tout le travail nécessaire pour mener à bien le projet effectué, examinez votre prestation et les raisons pour lesquelles vous êtes parvenus ou non aux résultats souhaités. Cette étape est cruciale pour évaluer l’efficacité de votre session de brainstorming et déterminer si le passage de la planification à l’exécution s’est correctement déroulé.

 

Vous êtes à la recherche d’un outil pour vous lancer dans le brainstorming ? MindManager fournit tous les outils dont vous et votre équipe avez besoin pour susciter, recueillir et affiner de nouvelles idées qui permettront de donner de l’élan à vos projets. Commencez aujourd’hui un essai gratuit de 30 jours de MindManager.

Start Your Trial Now